Chaque mois, les élus municipaux des groupes politiques ont la possibilité de s’exprimer sur des sujets locaux de leur choix (en application de l’article L.2121-27-1 du CGCT). Vous pouvez également lire ces articles dans les différents numéros du magazine municipal « Mâcon notre Ville ».

Mâcon, la ville aimée

Des finances parfaitement saines malgré les contraintes de la crise sanitaire

La crise sanitaire impacte inévitablement les collectivités locales, victimes d’une contraction de l’activité et donc de leurs ressources. En dépit de ces circonstances hors du commun, la situation budgétaire de la ville de Mâcon est exemplaire, comme en atteste le rapport d’orientation budgétaire présenté au conseil municipal au mois de mars.
Une gestion responsable menée sur le long terme nous permet de disposer de finances saines. Cette gestion nous a notamment donné accès à l’emprunt à des taux très faibles, qui sont la démonstration de notre fiabilité auprès des établissements bancaires.
Pour faire face au choc sanitaire et à ses conséquences économiques, la banque centrale européenne a par ailleurs pris des mesures ayant un impact direct sur nos finances : les conditions d’accès au crédit sont donc exceptionnellement favorables et les taux d’intérêt historiquement bas.
Notre endettement est maîtrisé, nous permettant même de dégager un excédent.
Grâce à cette gestion responsable et à un contexte bancaire hors norme, nous ferons face aux pertes de recettes liées à la Covid-19, estimées à deux millions d’euros pour l’année 2020, qui seront sans doute similaires en 2021 si l’activité reste en berne ; nous maintiendrons nos taux d’imposition, malgré la suppression progressive de la taxe d’habitation ; nous conserverons nos tarifs dits « sociaux », qui n’ont pas augmenté depuis douze ans ! Même avec de faibles revenus, les Mâconnais peuvent ainsi accéder à la garderie, à la restauration scolaire, pratiquer une activité sportive ou culturelle sans porter atteinte à leur pouvoir d’achat ; nous continuerons de soutenir les associations en les subventionnant à hauteur de 3,5 millions d’euros et nous serons même en mesure d’augmenter ces aides pour compenser leurs pertes de recettes dues à la Covid-19. Enfin, il va sans dire que la qualité de notre service au public mâconnais est maintenue.
Si nous travaillons pour le quotidien des Mâconnais afin de leur proposer des services de qualité, dans un cadre de vie privilégié et en soutenant ceux qui en ont besoin, notre devoir est également d’envisager l’avenir de notre ville et de poser les jalons de son développement futur. L’acquisition, rue Mermoz, d’une portion de voirie reliant la Chanaye et son projet de rénovation à la ZAC Europarc en plein développement est ainsi le point de départ d’un plan global d’aménagement permettant de faire cohabiter en toute sécurité véhicules, cyclistes et piétons. En parallèle, avec l’achat de l’immeuble jouxtant le Vieux Saint-Vincent, nous ambitionnons de rendre ce patrimoine roman aux Mâconnais, afin de leur en faire redécouvrir la richesse et de permettre enfin l’accès aux tours.
Quels que soient les obstacles, nous restons déterminés à accompagner, soutenir et protéger les Mâconnaises et les Mâconnais et à construire le Mâcon de demain.

Le groupe des élus de la majorité, Mâcon, la ville aimée

Mâcon Citoyens

Pour la sécurité de nos enfants, soyons plus nombreux à aller à l'école à pied ou à vélo

Depuis notre entrée en fonction, en juin 2020, nous sommes au travail au service des Mâconnais.
Epaulés par les membres du collectif Mâcon Citoyens, nous avons rencontré un nombre significatif d’habitants, proposé des projets de développement, organisé des conférences. Nous avons également ouvert plusieurs chantiers liés aux besoins des habitants et usagers, dont celui de la sécurité aux abords des écoles. Alertés par des parents d’élèves, nous sommes allés sur place constater comment se passe l’accès aux écoles. Aux abords de six groupes scolaires, nous avons relevé des stationnements sur les trottoirs, les pistes cyclables, en double file ainsi que des voitures dont les moteurs tournent inutilement. Autant de dangers qui présentent des problèmes de sécurité et de santé pour les enfants en raison de la qualité de l’air dégradée à ces moments de forte affluence.
Lors de la rencontre avec l’élu adjoint au maire chargé de l’organisation des déplacements, nous avons fait part de nos observations et de nos propositions en termes de sécurisation, de signalétique, de développement de parcours piétonniers, de pédibus et de vélobus.
La solution ne peut pas être que répressive. Aux contrôles de la police municipale déjà mis en place, il nous semble important d’engager des actions de sensibilisation à destination de tous afin d’encourager les prises de conscience et les déplacements doux.
Nous avons bien conscience, pour autant, que les temps d’accompagnement ne sont pas extensibles et que le stationnement est compliqué.
Pour la sécurité des petits Mâconnais, nous souhaitons être entendus.
Les élu·e·s Mâcon Citoyens restent à votre écoute.

Vos élu.e.s du groupe Mâcon Citoyens
facebook.fr/maconcitoyens

Préparons l'avenir mâconnais

L'illusion de la sécurité...

Notre liste se réjouit de l’avancé des moyens futurs ainsi que ceux mis en place sur la commune pour assurer la tranquillité et la sécurité des Mâconnais.
Mais cependant, il s’agit juste d’un frémissement ou d’une illusion donnée, car l’insécurité continu d’exploser dans chaque quartier de la ville, comme vous pouvez le constater au quotidien. Afin de lutter contre la délinquance, les violences et trafics de drogues, nous devons mettre en place les moyens nécessaires, humains et matériels, sachant que pour une ville de taille identique à Mâcon, nous y retrouvons 1 agent de police municipale pour 1500 habitants, alors que la majorité vous propose 1 agent pour 3000 habitants.
La sécurité pour tous n’est pas négociable, elle doit être la première des libertés !

Aurélien Dutremble, conseiller municipal
rassemblement.maconnais@gmail.com