Chaque mois, les élus municipaux des groupes politiques ont la possibilité de s’exprimer sur des sujets locaux de leur choix (en application de l’article L.2121-27-1 du CGCT). Vous pouvez également lire ces articles dans les différents numéros du magazine municipal « Mâcon notre Ville »

Mâcon, la ville aimée

L'attention à porter à tous doit rimer avec le respect des engagements

C'est un message positif et dynamique que nous souhaitons adresser aux Mâconnaises et aux Mâconnais.
La rentrée s’effectue dans des circonstances et dans un contexte particulier. La crise sanitaire et, en contrepoint, la crise économique qui frappent le monde aujourd’hui, ne doivent pas mettre à bas les efforts que nous déployons  pour rendre notre Ville protectrice, solidaire, attractive et ouverte sur les enjeux du futur.
L’attention portée à tous rime avec le respect des engagements. C’est chacune et chacun d’entre nous qui peut apporter sa pierre à l’édifice. C’est une responsabilité commune et un engagement fort et personnel qui doit être au cœur de nos actions et de nos préoccupations.  
Nous le sentons tous, nous traversons une période charnière pour notre devenir collectif. Il est indispensable que nous puissions rester unis sur les objectifs que nous avons ensemble choisis.
Les préoccupations sanitaires sont au premier rang et nous devons, ensemble, tout mettre en œuvre pour éviter, dans cette crise sanitaire, d’affaiblir notre économie. Les Mâconnaises et les Mâconnais doivent participer et comprendre le véritable combat qui s’engage pour préserver la santé de tous nos concitoyens. Les mesures prises ou qui pourraient l’être, doivent nous permettre de sortir de cette situation si pénible.
Tous nos objectifs, en termes de qualité du cadre de vie, de cohésion sociale, d’amélioration et de respect de notre environnement, de dynamisme de notre économie et de notre emploi, restent des points majeurs de notre action.
La majorité municipale conduit, derrière son maire, une politique pragmatique et adaptée pour respecter les engagements démocratiques qui ont été choisis par les Mâconnais.
La place des déplacements doux, la redynamisation du centre-ville, les grands aménagements structurels (Minimes, Ilot Laguiche) sont préservés. Le milieu associatif – sport, culture, loisirs – doit, lui aussi, franchir le cap difficile. Le soutien de la collectivité, sur ces sujets, ne faiblit pas.
La bataille de l’emploi est le sujet quotidien de notre équipe. L’attractivité de notre Ville – Saône Digitale, autoroute ferroviaire, conversion à l’hydrogène du transport, plan d’économie d’énergie et de lutte contre la précarité énergétique – sont autant de dossiers déjà engagés.
Notre ville moyenne doit rester une ville ancrée dans son temps et chaque élu comprend la nécessité de créer une ville protectrice et sûre. Devant de nombreux dangers et la mise en cause de notre sécurité à tous, les valeurs républicaines que nous défendons doivent guider notre action.

Le groupe des élus de la majorité, Mâcon, la ville aimée

Mâcon Citoyens

Incivilités et délits : il faut de la présence humaine, de la prévention et de l'éducation

L'été à Mâcon a été marqué par de nombreuses incivilités et des délits qui ont fait la une des journaux. C’est encore une fois la preuve que la vidéo-surveillance promue par M. Courtois n’a aucun rôle dissuasif. Du ressort de la police nationale, en cas d’enquêtes, les résultats de cette « vidéo-protection » sont bien évidemment très pauvres et les efforts du journal local pour mettre en exergue de rares affaires concluantes ne permettent pas de prouver l’intérêt de ce dispositif. Parce qu’une nouvelle loi le lui permet depuis février 2020, la municipalité a décidé après l’élection  de porter sa priorité sur la surveillance des poubelles collectives, à l’échelle  de l’agglomération.
L’état des colonnes de tri dans de nombreux quartiers permet de douter de l’efficacité de ces mesures coûteuses. De plus c’est au risque que les dépôts sauvages se déportent vers d’autres points de collecte ou d’autres espaces naturels.
Aux opérations coup de poing, dans un secteur précis à une heure précise, préférons  la présence quotidienne d’agents municipaux. Préférons l’écoute, le dialogue et la présence éducative dans les quartiers, l’effort associatif qui doit faire partie  d’une politique sociale de la ville. Préférons aussi une politique culturelle ambitieuse et cohérente dont nous manquons cruellement.  
Tout nous montre que dans la période délicate que nous traversons, ces enjeux sociaux n’ont pas été pris en compte et nous espérons que, dans un souci d’intérêt général,  la majorité saura écouter nos propositions.

Vos élus du groupe Mâcon Citoyens
facebook.fr/maconcitoyens

Préparons l'avenir mâconnais

Pour Érid Dupond-Moretti, l'ensauvagement est un fantasme, pour 70 % des Français, c'est une réalité !

Mais dans notre commune, quand est-il ? À Mâcon, l’insécurité a franchi une marche supplémentaire cet été. Rodéos sauvages, bagarres, policiers blessés, feux d’artifices illégaux, agressions, tentative d’incendie sur le poste de police… ces actes rongent le quotidien des Mâconnais !
La majorité «LR-EM» est aux antipodes de pouvoir régler le problème, une seule solution #FrançaisRéveillezVous !

Aurélien Dutremble, conseiller municipal
rassemblement.maconnais@gmail.com