Antoine Griezmann

C’est à Mâcon, sa ville de naissance, qu’Antoine Griezmann foule pour la première fois les terrains de football sous les couleurs de l’Union football mâconnais (UFM). Repéré à l’âge de 13 ans par la Real Sociedad, il part jouer en Espagne et passe professionnel en 2009. Il reste cinq saisons dans le club avant de rejoindre en 2014 l’Atlético Madrid où il s’impose comme l’un des meilleurs joueurs du championnat.

Dans le même temps, il honore ses premières sélections en équipe de France avec laquelle il dispute deux coupes du monde et une coupe d’Europe. En juillet 2018, il est sacré champion du monde et revient à Mâcon pour partager la victoire devant des milliers d’habitants venus l’acclamer. A l’été 2019, sa carrière prend un autre tournant puisqu’il est transféré au FC Barcelone.

Antoine Griezmann est resté très attaché à sa ville natale et ne manque pas une occasion de revenir à Mâcon dès que possible. L’association Team Grizi organise depuis 2013 un challenge en l’honneur du champion qui réunit chaque année un millier de jeunes footballeurs.

Le retour du Champion du monde Antoine Griezmann à Mâcon le 20 juillet 2018

Sandrine Martinet-Aurières

Elle est une des figures du judo handisport français. Sandrine Martinet-Aurières, installée à Mâcon, détient un palmarès impressionnant. Huit fois championne de France, trois fois championne du monde, championne d’Europe, elle décroche le Graal lors des Jeux paralympiques de Rio en 2016 en montant sur la première marche du podium. Un succès qui vient effacer la grosse déception des Jeux de Londres lorsqu’une blessure en demi-finale la prive de médaille. Dotée d’un mental d’acier, elle a décidé à 37 ans de relever un dernier défi en tentant d’aller décrocher à nouveau le titre de championne paralympique à Tokyo en 2021. Elle s’entraîne pour cela avec les Régates mâconnaises, l’aviron étant un sport complet pour parfaire sa condition physique.

Documentaire "Les Super-Héros" réalisé par France TV en 2016 à l'occasion des Jeux Paralympiques de Rio

Barbara Barthet

A seulement 24 ans, la Mâconnaise Barbara Barthet est une référence dans le sport boules. Son palmarès est vertigineux : 32 titres nationaux, 4 titres mondiaux, 8 titres européens, médaillée d’or aux Jeux méditerranéens et aux Jeux mondiaux… sans compter ses succès avec son club. Elle excelle dans la discipline du tir progressif, une épreuve où le joueur doit toucher le plus de boules cibles en cinq minutes et en courant. Barbara Barthet détient également trois records du monde en tir progressif en individuel avec un 45 sur 47, en relais féminin (49/53) et en relais mixte (54/58). La jeune femme accumule les exploits et fait preuve d’une grande régularité dans ses performances.

En savoir plus sur le sport boules

Vidéo de Barbara Barthet éligible au record du monde en tir progressif féminin - Martigues 2019

Maryvonne Icarre

C’est sur les pistes du monde entier que Maryvonne Icarre a fait briller durant de nombreuses années la ville et le club de l’Entente athlétique Mâcon. La sprinteuse, qui évolue dans la catégorie vétéran, affiche trois titres de championne du monde, trois records mondiaux et neuf titres européens à son palmarès. C’est en 2017 lors des Mondiaux à Daegu (Corée du Sud) qu’elle frappe un grand coup en décrochant trois médailles (deux en argent sur le 60 m et le 200 m et l’or sur 400 m).

Reportage réalisé par France 3 Bourgogne en 2016 "Athlétisme : la Mâconnaise Maryvonne Icarre court contre le temps"