Cuisine centale
Cuisine centrale

Covid-19

La cuisine centale

Écoles fermées ne signifie pas pour autant arrêt de l’activité pour la cuisine centrale de Mâcon.

Publié le

Si en temps normal, les agents produisent plus de 1 800 repas chaque jour pour les restaurants scolaires, ce chiffre est tombé à une trentaine pour les enfants du personnel soignant encore accueillis dans les écoles de la commune ou au centre de loisirs de la rue Pillet. « Nous avons cependant vu le nombre de repas livrés aux personnes âgées augmenter. Nous en faisons entre 30 et 40 de plus par jour soit au total plus de 200 », explique Christelle Viverge, responsable de la cuisine centrale.

Le travail des équipes a été adapté avec des effectifs restreints pour limiter les contacts entre les agents et assurer la production. Afin d’anticiper tout souci d’approvisionnement, de la marchandise pour des menus d’urgence a également été stockée. « Nous avons de quoi pouvoir fabriquer rapidement l’équivalent d’une semaine de repas, détaille Christelle Viverge. Nous travaillons dans des conditions particulières mais cela a eu le mérite de souder l’équipe ».

L’hygiène, déjà draconienne en temps normal en cuisine, a été renforcée tout comme lors de la livraison des repas assurée par six agents. « Nous avons des masques pour nous protéger et du gel hydroalcoolique pour nous désinfecter les mains entre chaque livraison. Si les personnes sont capables de se déplacer, nous déposons les courses devant la porte et nous nous assurons qu’ils viennent bien les réceptionner. Si la personne ne peut pas se déplacer, nous déposons les courses dans le frigo en prenant le plus de précautions possibles », remarquent Jérôme et son collègue, livreurs.