Bienvenue sur le site officiel de la Ville de Mâcon

Vous êtes dans : Accueil > Votre ville au quotidien > Développement durable > 10 actions simples que vous pouvez mener pour l'environnement

10 actions simples que vous pouvez mener pour l'environnement

Créez le tri sélectif dans votre immeuble

© Ville de Mâcon

Les 56 logements de l’immeuble Milly, 2 quai De-Lattre-de-Tassigny, vivent au rythme du tri sélectif et du compostage. Depuis 2011, des containers de tri sélectif très spécifiques ont été disposés : ordures ménagères, cartons papiers, verres et produits recyclables (évacués une fois par semaine par un employé), mais aussi bouchons en liège, ampoules, piles (déposés dans un point de collecte par un bénévole). Les publicités, limitées à quatre par entrée, se partagent entre voisins, de même que les revues et magazines. Des bacs à compost reçoivent les déchets alimentaires, fruits, légumes, œufs, etc., pour qui veut jouer le jeu. Cet engrais naturel permet de fleurir les espaces verts, où propriétaires et locataires croisent amicalement fourchettes et couteaux. Milly 2 se tient à la disposition d’autres immeubles pour partager et expliquer cette initiative citoyenne.

Associations : utilisez des gobelets recyclables

© Ville de Mâcon

Depuis 5 saisons, la Cave à musique a remplacé les gobelets jetables par des gobelets recyclables. Terminé les quatre sacs de verres en plastique jetés après chaque concert ! Le fonctionnement est simple : à la première commande, le spectateur dépose une consigne de 1 € au bar lorsqu’il reçoit son verre. À la fin du spectacle, on récupère sa consigne en rendant le verre. La Cave a investi dans une machine spéciale pour laver les quelque 3 000 verres utilisés chaque année. Si les gobelets de la Cave sont fournis par une société privée, le Pôle environnement de la CAMVAL (ex-Sictom) propose des locations gratuites de pack de gobelets réutilisables pour toutes vos manifestations. Pensez-y !

Renseignements : CAMVAL au 03 85 38 44 39

La Ville de Mâcon vous propose d’inscrire vos manifestations dans un cadre éco-responsable.

Pour vous accompagner dans cette démarche, un guide pratique est à votre disposition pour vous permettre de mettre en œuvre certaines idées simples et d’obtenir le label « Mâcon – Manifestations éco-responsables ». Plus d'infos...

Anticipez la disparition des phytos

Si vous êtes jardinier amateur vous devez vous y préparer : à compter du 1er janvier 2022, il sera interdit d’utiliser et même de stocker des produits phytosanitaires dans les jardins privatifs. 45 % des Français sont concernés. De nombreuses alternatives existent notamment pour le désherbage : manuel, thermique (méthodes utilisées par la Ville de Mâcon), voire le vinaigre blanc ! Le paillage permet aussi de réduire la présence des mauvaises herbes, alors que les fortifiants (comme le purin d’orties) freinent l’apparition des maladies.

Utilisez votre vélo en ville !

Le journal municipal Ma ville Mâcon de février vous expliquait pourquoi l’usage du vélo est intéressant à plus d’un titre : ce moyen de transport respecte l’environnement, ne fait pas de bruit et va plus vite que les voitures en ville !
En trajet urbain, un vélo se déplace à 18 km/h en moyenne, et va plus vite qu’une voiture pour un trajet de moins de 5 km.

 

Achetez votre panier de produits bio

Jardins de Cocagne

Les Jardins de Cocagne s’inscrivent dans un réseau national dont le slogan résume le concept de développement durable, basé sur l’économique, le social et la protection de l’environnement : « vous avez besoin de légumes, ils ont besoin de travail, ensemble cultivons la solidarité » . À Mâcon, les 28 jardiniers en contrat d’insertion de 7 mois renouvelable 3 fois, encadrés par 3 maraîchers permanents, produisent plus de 50 tonnes de fruits et légumes sur 8 ha de terrain en agriculture biologique certifiée. Respectant le rythme des saisons, la commercialisation s’effectue en direct auprès d’un réseau d’adhérents (285 en 2015), sous forme de paniers hebdomadaires copieux et variés (7,25 € en duo, 14,50 € en version familiale), à récupérer sur les points de dépôt de Mâcon et Cluny. Présents sur le marché Lamartine du samedi, les Jardins organisent un marché des producteurs bio mensuel et proposent leur panier fraîcheur en gare de Mâcon-ville chaque jeudi.

Pour tout renseignement : 03 85 22 05 91

Ne veillons pas la nuit !

La mise en veille des appareils électroménagers constitue un gouffre énergétique et économique : jusqu’à 500 kWh par an, soit autant qu’un réfrigérateur. Aussi, le soir avant de nous coucher, pensons à éteindre ordinateurs (et leurs écrans), tablettes, télévisions et autres chaînes Hi-fi.

Équiper votre robinet d'un mousseur

Chacun possède un mousseur sur son robinet. Mais certains modèles permettent de réduire de moitié la consommation d’eau en « gonflant » le débit avec de l’air.
Pour un prix modique (moins de dix euros), vous ferez de substantielles économies par la suite et protègerez la ressource en eau potable.

 

 

ET AUSSI...

Les plaques peuvent chauffer même éteintes

Les plaques de cuisson sont gourmandes en énergie. On peut néanmoins réduire la consommation des plaques vitrocéramiques en les coupant quelques minutes avant la fin d’une cuisson puisqu’elles restent chaudes après l’arrêt de l’alimentation électrique !

Un récupérateur d’eau pour moins consommer

Pour les jardiniers, c’est une belle occasion de faire des économies : la cuve de récupération d’eau de pluie permet d’arroser les plantations sans consommer d’eau potable.

Ampoules : pensez à les nettoyer !

On le sait aujourd’hui, les ampoules LED et autres fluocompactes consomment quatre à cinq fois moins d’électricité que leurs ancêtres à incandescence. Mais un geste tout simple permet d’en améliorer encore l’efficacité : les dépoussiérer régulièrement pour éviter la déperdition de diffusion qui entraîne le besoin… d’allumer d’autres ampoules !

Partager cette page sur :