Bienvenue sur le site officiel de la Ville de Mâcon

Vous êtes dans : Accueil > Culture, sports et loisirs > Jeunesse > Accompagnement à la scolarité des collégiens

Accompagnement à la scolarité des collégiens

Le dispositif « Accompagnement à la Scolarité » est organisé et mis en place par la Ville de Mâcon.
Le principe est certes de permettre aux jeunes de faire leurs devoirs , mais attention, l’intitulé n’est pas "aide" ou "soutien" aux devoirs, et il serait réducteur de présenter ce dispositif en ces termes. En effet, l’objectif est aussi d’apporter aux jeunes un temps et un cadre de travail  que certains n’ont pas à leur domicile.

L’objectif est d’aider les jeunes à s’organiser à court et à moyen terme, de les suivre et de les encourager.
La finalité est davantage à ce que le jeune  gagne en autonomie dans l’élaboration de son travail scolaire, mais aussi de façon générale en le poussant à réfléchir.
Dans cette perspective, l’organisation est réfléchie sur plusieurs plans en amont, et est modulée tout au long de son fonctionnement. Chaque personne à son niveau (coordinatrice, référents de territoires et intervenants) emploie et utilise des méthodes et des outils adaptés à différentes situations. Chacun effectue également un travail partenarial, élément primordial pour que le dispositif soit efficace et pertinent.

Organisation générale

Chaque collégien mâconnais peut s’inscrire à deux ou trois séances d’accompagnement à la scolarité. Les séances s’organisent sur 6 lieux d’accueil différent. Le responsable de l’enfant qui  est présent le jour de l’inscription choisit généralement le lieu d’accueil le plus  proche de son habitation.

Le  dispositif est basé sur un contrat d’engagement tripartite entre l’élève, sa famille, et la mairie. (Contrat au trimestre renouvelable ou pas en cas de problèmes).

Les élèves par groupe de huit, sont accueillis par un animateur (niveau d’étude demandé BAC +2  ans minimum), qui restera « leur animateur », jusqu’à la fin de l’année scolaire.

L’animateur pourra instaurer au cours des séances un cadre de travail et surtout imposer un rythme de travail, qui permettra à l’enfant d’avancer dans sa scolarité et de devenir autonome.

Des référents de territoires garant de la mise en vie

Sur chaque territoire, un référent, présent tous les soirs, assure un lien régulier avec les familles, pour obtenir leur engagement et prolonger l’effort de leur(s) enfant(s).

Cela est possible par : 

  • Des contacts téléphoniques en cas d’absence de leur enfant si le référent n’est pas prévenu
  • Des rendez-vous programmés à la demande des parents ou de l’équipe, en cas de problèmes constatés
  • Des relances téléphoniques, pour inciter les parents à respecter le contrat d’engagement, et à  participer aux rencontres trimestrielles. Les échanges entre parents/animateur/référent permettent de conseiller les familles quant au comportement à adopter face aux difficultés scolaires de leur enfant et parfois de répondre à des questions d’orientation.

Dans ces conditions, l’animateur, peut remplir pleinement ses missions. Il ne fait pas le travail à la place de l’élève, il observe, rassure, met en confiance, accompagne, encourage et contrôle ce qui est fait dans son groupe. 

Le rôle de l'animateur

L’animateur évalue avec l’élève le temps de travail pour les devoirs du lendemain et des jours qui suivent.

L’objectif pour l’élève est de se mettre rapidement au travail, perdre le moins de temps possible et faire le travail demandé dans l’heure.

Notre volonté est que l’élève arrive progressivement à  ce que le même travail soit reproduit à la maison.

La participation des élèves à des projets culturels et/ou citoyens est également un moyen de les ouvrir intellectuellement (exemple : participation à la journée de la Fête de l’Europe).

L’animateur dispose de dictionnaires et d’abonnements pour éveiller en eux une curiosité culturelle et le goût de l’effort (exemple : recherche de mots dans le dictionnaire et encyclopédies qu’ils peuvent consulter sur place). La lecture de ces documents peut les aider à enrichir leur vocabulaire, et ainsi mieux comprendre le sens de certains énoncés.

L’animateur attend du collégien de la rigueur, et que celui-ci prenne des initiatives pour optimiser le bénéfice des séances d’accompagnement.

Travail en partenariat avec les collèges et en collaboration avec les familles

L’implication des équipes  de l’accompagnement à la scolarité  auprès des collèges de secteur permet de travailler ensemble en direction d’un public commun .

L’objectif est de montrer aux jeunes et à leur famille, que les institutions communiquent régulièrement sur des actions prévues par chacun des partenaires. (Exemple: participation de la coordinatrice à la commission collège Schuman-quartiers Mâcon Nord).

Nous remettons également au collège de secteur la liste  des élèves inscrits au soutien scolaire.

Pour chaque élève, une fiche d’évaluation est remplie par l’animateur, selon des critères précis comme  le comportement de l’élève au cours des séances (arriver à l’heure – avoir son matériel –maîtriser la méthodologie – se concentrer).Ces fiches sont ensuite étudiées en conseil de classe par les professeurs concernés.

Chaque fin d’année scolaire, un bilan d’activité est rédigé par le référent de secteur. Ce point de situation est une synthèse des comptes rendus des rencontres trimestrielles avec les familles concernées.

L’équipe de l’accompagnement à la scolarité s’en inspire pour la mise en place des projets de l’année qui suit.

Renseignements :

Service de l'Enfance
Annexe Lamartine, 23 rue Mathieu au 1er étage (accès par l'ascenseur extérieur situé sur le parking rue Mathieu)
Téléphone : 03 85 39 18 44

Partager cette page sur :