Bienvenue sur le site officiel de la Ville de Mâcon

Vous êtes dans : Accueil > Embellir > Toutes les actualités > Gardons notre ville propre et belle

Gardons notre ville propre et belle

La Ville de Mâcon agit pour préserver le cadre de vie des Mâconnais et lance un appel au civisme des habitants.

Les services de la Ville effectuent un nettoyage quotidien de l’espace public. Nettoyage qui représente un coût pour la collectivité
Les déjections canines sur les trottoirs ou dans les espaces verts constituent un réel souci de santé publique. La prolifération des pigeons est également un autre fléau pour l’espace public. Leurs déjections provoquent des dégradations notamment sur les façades d’immeubles, difficiles à effacer.
Pour lutter contre ces multiples désagréments, la municipalité a lancé une campagne d’affichage (voir ci-dessous) et intensifie son action pour garder Mâcon propre et belle et encourager les habitants à faire davantage preuve de civisme.

NETTOYAGE QUOTIDIEN

© Ville de Mâcon - DC

Les vingt-deux agents du service du nettoiement de la ville travaillent du lundi au dimanche pour collecter les poubelles, laver les rues, décoller les chewing-gums, aspirer les feuilles mortes, nettoyer les trottoirs, les toilettes publiques, etc. Ils disposent pour cela de deux balayeuses, d’une laveuse, d’un groupe de lavage haute pression, d’un appareil spécifique pour ôter les chewing-gums, de souffleurs, etc. Quant aux Mâconnais, ils disposent de 14 toilettes publiques, de 700 corbeilles et de 47 distributeurs de sacs à déjections canines et de canisettes dédiées, de 140 points de collecte des ordures ménagères et 160 de tri sélectif sans oublier la déchetterie de La Grisière.

EN CHIFFRES

  • 75 000 EUROS :  Coût annuel du nettoyage mécanique de la voirie (laveuses).
  • 335 000 EUROS :  Coût annuel de la main-d’œuvre pour le balayage manuel qui nécessite neuf personnes.
  • 0,52 EUROS : Coût pour ôter un seul chewing-gum collé au sol avec l’appareil dédié (hors coût de main-d’œuvre).

LA POLICE MUNICIPALE VERBALISE

Toutefois, pour faire la chasse aux plus récalcitrants, la municipalité a décidé depuis plusieurs mois de sévir encore plus en verbalisant systématiquement les contrevenants pris sur le fait.

Toujours est-il que la propreté urbaine est surtout une question de civisme. C’est à chacun de nous de faire les efforts nécessaires pour faire de Mâcon une ville propre et douce à vivre.

 

LA PROPRETÉ URBAINE, C'EST L'AFFAIRE DE TOUS

Éric MARÉCHAL, adjoint chargé de la sécurité publique, de la tranquillité publique et de la prévention de la délinquance

Eric Maréchal
© Ville de Mâcon DC

Nous sommes confrontés au quotidien à des actes d’incivilité : déjections canines, nuisances sonores, détritus jetés au pied des corbeilles, etc.

Les sept agents de la police municipale et de la surveillance de la voie publique ont intensifié leurs tournées et augmenté la vigilance. Mais en tant qu’élu, c’est surtout un appel au civisme et au respect de l’espace public commun que je lance.

La propreté urbaine est l’affaire de tous ».

LA CAMPAGNE D'AFFICHAGE LANCÉE PAR LA MUNICIPALITÉ

     
 

STOP AUX NUISANCES SONORES

Pour mettre fin aux nuisances sonores qui polluent notre quotidien, la police municipale mène régulièrement des opérations avec la police nationale aux abords des collèges et lycées et procède à des vérifications sur les scooters et autres deux-roues bruyants. De même, un arrêté a été pris pour limiter les activités bruyantes sur la place Saint-Pierre (musique intempestive, etc.). La police municipale sera par ailleurs bientôt dotée d’un sonomètre pour quantifier le bruit et les nuisances sonores. Il permettra d’effectuer des contrôles et de mesurer le niveau de décibels des véhicules. Toute émission sonore susceptible de causer une gêne aux riverains sera verbalisée. Coût de l’amende : 68 €.

Partager cette page sur :